Regard sur la société pour préparer efficacement celle de demain ! – Chroniques du XXIème siècle
Droit et société / 31 mai 2019

Par Jacques Foos Prix : 19 euros Depuis le début du siècle, l’auteur publie sur son réseau des chroniques où il analyse avec un esprit critique sans concession, les divers faits de société qui émaillent notre quotidien. Le thème le plus évoqué est celui de l’énergie et du réchauffement climatique. À l’heure de la transition énergétique et des choix qui vont être faits, plus souvent pour des raisons politiques qu’économiques, il est bon de pouvoir se faire une opinion dans ce domaine mais ce n’est pas le seul évoqué dans cet ouvrage. De la COP 21 et les résolutions, sans suite jusqu’à présent, prises par les gouvernants, des leçons de Fukushima aux énergies intermittentes mais coûteuses, des décisions politiques inutiles (mais onéreuses) aux curieux domaines de la recherche financés avec l’argent public en passant par l’écriture inclusive, ce sont des témoignages de notre époque qui sont regroupés ici. Jacques FOOS, Professeur Honoraire du CNAM, a été responsable pendant 25 ans de la filière d’ingénieurs en sciences et technologies nucléaires. Il est aujourd’hui, entre autres, Expert scientifique auprès de diverses instances et Directeur de la Société Nationale des Sciences de Cherbourg

Un été en EHPAD – Situation critique
Droit et société / 31 mai 2019

Par Rosalou Prix : 19 euros  On pourrait croire qu’une maison de retraite pendant les grandes vacances vit au rythme de ses habitants dans la torpeur estivale. Un été en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) montre au contraire, au fil de trente et un textes courts en prose, slam et SMS, une effervescence surprenante. On passe du rire aux larmes en découvrant des résident.e.s pas banal.e.s, des personnels en attente de congés ou de retour et des proches désemparé.e.s ou énervé.e.s. Chaque personnage reprend une chanson entendue dans la chaleur ambiante de cet univers parfois désopilant : les événements indésirables s’accumulent en juillet et août. Monotonie ? Surtout pas pour Fidèle qui tient les rênes quand un directeur accablé commence à déprimer, qu’une stagiaire tatouée donne des cours de danse aux sons du reggaeton, qu’un résident fait le mur ou qu’un étudiant révolté veut donner un coup de pied dans la fourmilière… Rosalou, professeure de lettres à l’université, a souvent entendu ses étudiants stagiaires en EHPAD relever le décalage entre la théorie et le terrain. Quand trois de ses proches ont connu la dépendance, elle a voulu rappeler par la littérature le b.a.-b.a : la personne âgée est un…

Quand l’habiter fait la loi
Droit et société / 8 décembre 2018

Par Marie-Charlotte Lazzarottiet et Olivier Lazzarotti Où est la « résidence habituelle » de Johnny Hallyday ? Si la question traverse la vie de Jean-Philippe Smet, elle revêt, à l’occasion de la rédaction de ses testaments et des procès qui s’ensuivent, une importance particulière. Car c’est en partie sur elle que repose la décision judiciaire : de la loi française, qui garantit aux enfants du défunt une part de la succession, ou de la californienne, qui ignore cette « réserve héréditaire », quelle loi doit s’appliquer à la succession de celui que toute la France connaît sous le nom américain de Johnny Hallyday ? Le droit interroge donc la géographie pour régler un important problème : un père peut-il choisir, parmi ses enfants, ceux qu’il déshérite ? Loin des postures moralisatrices aussi bien que de l’idée de se substituer à la justice, ce livre atteste que, même après son décès, Jean-Philippe Smet bouleverse encore quelques règles de la société française pour interroger les habitants européens et mondiaux que nous devenons. C’est que, au-delà du chanteur, l’homme pourrait avoir inventé l’une des manières – françaises – d’habiter le Monde.