Tombeau d’Akhnaton
Nouveautés , Romans / 2 juillet 2019

par Mireille Calle-Gruber Prix : 20 euros  Tombeau d’Akhnaton entrelace en douze scansions, telles les douze portes de la nuit dans le Livre des Morts de l’ancienne Egypte, un récit doublement archéologique : celui d’Akhnaton avec son épouse Nefertiti, le Pharaon hérétique et visionnaire, architecte de la Cité Solaire; et celui d’une généalogie de femmes de la vie ordinaire, en France, dans les événements du XXème siècle. Le roman construit un tombeau au Pharaon sans tombeau et aux mères-aïeules oubliées dans les albums de famille. En préface : la lettre d’Assia Djebar, qui projetait de tourner un film avec Tombeau d’Akhnaton. Et l’introduction de Mireille Calle-Gruber dédiée aux figures que réunit la même générosité : Akhnaton, Nefertiti, Maria et Aurélie, Shadi, Assia – une surabondance dans le cœur. L’auteur, outre la biographie de Claude Simon, Une vie à écrire (Seuil, 2011) et des livres d’artiste réalisés avec Colette Deblé, Roger Cosme Estève, Georges Ayats, Mireille Calle-Gruber a publié plusieurs romans. 

Regard sur la société pour préparer efficacement celle de demain ! – Chroniques du XXIème siècle

Par Jacques Foos Prix : 19 euros Depuis le début du siècle, l’auteur publie sur son réseau des chroniques où il analyse avec un esprit critique sans concession, les divers faits de société qui émaillent notre quotidien. Le thème le plus évoqué est celui de l’énergie et du réchauffement climatique. À l’heure de la transition énergétique et des choix qui vont être faits, plus souvent pour des raisons politiques qu’économiques, il est bon de pouvoir se faire une opinion dans ce domaine mais ce n’est pas le seul évoqué dans cet ouvrage. De la COP 21 et les résolutions, sans suite jusqu’à présent, prises par les gouvernants, des leçons de Fukushima aux énergies intermittentes mais coûteuses, des décisions politiques inutiles (mais onéreuses) aux curieux domaines de la recherche financés avec l’argent public en passant par l’écriture inclusive, ce sont des témoignages de notre époque qui sont regroupés ici. Jacques FOOS, Professeur Honoraire du CNAM, a été responsable pendant 25 ans de la filière d’ingénieurs en sciences et technologies nucléaires. Il est aujourd’hui, entre autres, Expert scientifique auprès de diverses instances et Directeur de la Société Nationale des Sciences de Cherbourg

Un été en EHPAD – Situation critique

Par Rosalou Prix : 19 euros  On pourrait croire qu’une maison de retraite pendant les grandes vacances vit au rythme de ses habitants dans la torpeur estivale. Un été en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) montre au contraire, au fil de trente et un textes courts en prose, slam et SMS, une effervescence surprenante. On passe du rire aux larmes en découvrant des résident.e.s pas banal.e.s, des personnels en attente de congés ou de retour et des proches désemparé.e.s ou énervé.e.s. Chaque personnage reprend une chanson entendue dans la chaleur ambiante de cet univers parfois désopilant : les événements indésirables s’accumulent en juillet et août. Monotonie ? Surtout pas pour Fidèle qui tient les rênes quand un directeur accablé commence à déprimer, qu’une stagiaire tatouée donne des cours de danse aux sons du reggaeton, qu’un résident fait le mur ou qu’un étudiant révolté veut donner un coup de pied dans la fourmilière… Rosalou, professeure de lettres à l’université, a souvent entendu ses étudiants stagiaires en EHPAD relever le décalage entre la théorie et le terrain. Quand trois de ses proches ont connu la dépendance, elle a voulu rappeler par la littérature le b.a.-b.a : la personne âgée est un…

Passage d’Ariel – Bernard Marcotte, poète, conteur et philosophe de l’ironie
Essais , Nouveautés / 31 mai 2019

Par Paul Tuffrau Prix : 19 euros « Un brin d’herbe au soleil est plus beau qu’un arbre foudroyé. » Ainsi parlait Bernard Marcotte, exprimant ainsi sa volonté que la joie soit source de vie et triomphe même des souffrances. Il s’agit là d’un des aspects frappants de la pensée de cet auteur ardennais décédé en 1927 à tout juste 40 ans d’une façon terrible, – dans les suites de la Première Guerre mondiale -, une pensée constamment en éveil, allant hors des sentiers battus, dans laquelle se mêlent fantaisie, poésie, rêveries et évocation de la nature… Que sa mémoire et ses œuvres puissent disparaître, Paul Tuffrau (1887-1973), lui même homme de lettres, pouvait d’autant moins l’imaginer que des liens d’une profonde amitié s’étaient établis entre les deux jeunes gens depuis le temps de leurs études à Paris. Aussi composa-t-il en 1934 Passage d’Ariel. Bernard Marcotte, poète, conteur et philosophe de l’ironie, longue étude qu’il ne put malheureusement faire publier, texte d’une très grande sensibilité où l’émotion reste toujours sous-jacente, – un choix d’écrits de Bernard Marcotte complétant le propos. Paul Tuffrau (1887-1973), écrivain, critique littéraire et professeur de littérature et d’histoire, auteur de nouvelles du Pays Basque, proche de…

Mademoiselle C. – Librement inspirée par la vie de Camille Claudel
Nouveautés , Théâtre / 1 janvier 2019

Par Maude Sambuis Parution le 26 mars 2019 Prix : 12 euros Mademoiselle C. est Camille Claudel, cette femme sculpteurpassionnée, libre et audacieuse de la charnière des XIXe etXXe siècles. Dans ce seul en scène à l’écriture percutante etémouvante, Maude Sambuis retrace des fragments de vied’une personnalité qui souhaitait avant tout s’affirmer entant qu’artiste : ses débuts à Villeneuve-sur-Fère, l’installationdans son atelier à Paris, sa rencontre puis sa liaison tumultueuseavec Rodin, et enfin son internement à l’hôpital psychiatriquede Montfavet. Un portrait théâtral subtil d’une figure féminine moderne vouée à un destin tragique. Après une première série de représentations en 2018, Mademoiselle C. sera de nouveau à l’affiche du théâtre Essaïon (Paris IV) du 4 avril au 15 juin 2019. Préface de Jean-Baptiste Seckler Sculpteur et comédien, auteur du seul en scène Le Penseur Illustrations de Pascal Cataye Auteur de l’animation illustrée du prologue de Mademoiselle C. et de son affiche officielle. Photographies de Frederico Alagna Peintre, sculpteur et plasticien photographe

Manuel de reconstruction à l’usage des personnes victimes d’AVC
Nouveautés , Témoignage / 8 décembre 2018

Par Brigitte Proust  Telle une rupture brutale de l’espace-temps dans l’Univers, la vie peut parfois basculer soudainement lorsqu’un accident vasculaire cérébral se produit. Une vie active, bien remplie parles activités professionnelles, familiales et artistiques prend une voie nouvelle, peuplée d’hôpitaux, de centres de rééducation et de consultations. Les enseignements scientifiques,les conférences publiques, les concerts vocaux sont stoppés par un mutisme qui se décline en ataxie, aphasie, apraxie,et paralysie. Deux voies s’ouvrent : soit se mettre au diapason de ses affections et vivre en symbiose avec ses handicaps, soit tenter de domestiquer ceux-ci dans une longue résilience, et un long combat contre la maladie. Ce livre souligne comment,plus de trois ans après ses deux AVC, l’auteure parvient à revivre une existence la plus normale possible, bien que le fauteuil roulant ne soit jamais très loin, et à reprendre une vie scientifique et des conférences publiques grâce à des supports adaptés. Puisse ce témoignage être un soutien optimiste pour ceux qui sont atteints des mêmes difficultés.