Le matérialisme militant de Lénine

par Aurélien Aramini Prix : 15 euros Parce qu’il conjugue l’exigence du théoricien et celle du stratège politique, Lénine aborde de front la contradiction que rencontre le militant marxiste : le matérialisme constitue à la fois l’arme décisive de la lutte idéologique menée par les révolutionnaires contre les forces réactionnaires de la bourgeoisie et le point de clivage qui fait obstacle à l’unité dans la lutte avec des classes populaires encore très croyantes dans la Russie tsariste. Le « matérialisme militant » de Lénine résout cette apparente contradiction : tout en réaffirmant les thèses fondamentales d’une ontologie matérialiste radicale contre les tentatives de « révision » du marxisme, il inscrit la défense du matérialisme dans la perspective de la lutte des classes. Ni abstrait ni opportuniste, le propos de Lénine pose les conditions qui permettent de militer, en matérialiste, pour le matérialisme. Aurélien Aramini, agrégé et docteur en philosophie, il enseigne au lycée Gustave Courbet de Belfort. Il a publié, avec Florian Gulli, « Une Introduction à la pensée de Lénine » (2017).

Qu’y a-t-il de matérialiste chez Spinoza ?
Philosophie , Université Permanente / 18 octobre 2019

par Pascal Sévérac Prix : 15 euros Peut-on véritablement ranger Spinoza parmi les philosophes matérialistes ? La question n’est pas simple, car Spinoza jamais ne réduit la pensée à la matière, l’esprit au cerveau. Et pourtant, il donne toute sa place au corps pour appréhender à la fois la puissance cognitive du psychisme, mais aussi sa conquête de la liberté. On distinguera trois sens du matérialisme – empirique, ontologique et méthodologique – pour saisir ce qu’il peut bien y avoir de matérialiste chez Spinoza. L’Université Permanente naît d’une double volonté. Elle est d’abord un lieu d’éducation populaire qui s’adresse à tous les curieux qui entendent approfondir leurs connaissances mais qui ne se retrouvent pas dans ce qui leur est proposé habituellement . Loin de toute pensée unique, banale ou simpliste, c’est l’occasion de découvrir de manière exigeante et accessible une pensée vivante dialoguant notamment avec une tradition dont Marx est l’une des références centrales, s’appuyant sur le nouvel essor des recherches qui l’entourent. L’Université permanente se veut ainsi un lieu utile pour comprendre notre monde. Pascal Sévérac est professeur de philosophie à l’université Paris-Est Créteil. Spécialiste de la philosophie spinoziste (il a publié notamment Le devenir actif chez Spinoza, Honoré Champion,…

Aragon Stalinien ? – Mythe et réalité
Histoire , Nouveautés , Université Permanente / 17 septembre 2019

par Bernard Vasseur Prix : 15 euros On reproche encore communément à Aragon (1897-1982) non seulement d’avoir été communiste mais surtout de l’être resté tout au long de sa vie, et ainsi de porter la lourde responsabilité d’avoir été un fervent « stalinien ». Bernard Vasseur reprend la question en examinant les pièces du dossier, en les situant dans leur époque et en les livrant au débat des contemporains, selon la maxime de Spinoza : « ne pas rire, ne pas pleurer, ne pas railler, mais comprendre ». Une causerie vivante et accessible à tous prononcée dans le cadre du cycle Littérature de l’Université permanente consacré à Aragon. L’Université Permanente naît d’une double volonté. Elle est d’abord un lieu d’éducation populaire qui s’adresse à tous les curieux qui entendent approfondir leurs connaissances mais qui ne se retrouvent pas dans ce qui leur est proposé habituellement . Loin de toute pensée unique, banale ou simpliste, c’est l’occasion de découvrir de manière exigeante et accessible une pensée vivante dialoguant notamment avec une tradition dont Marx est l’une des références centrales, s’appuyant sur le nouvel essor des recherches qui l’entourent. L’Université permanente se veut ainsi un lieu utile pour comprendre notre monde. Bernard Vasseur…

1789 – La Révolution de France
Histoire , Université Permanente / 20 août 2019

Par Claude Mazauric Prix : 15 euros Comment aujourd’hui se représenter la Révolution française de 1789 ? C’est à répondre à cette interrogation que l’historien Claude Mazauric a consacré la présente mise au point, à la fois chronologique et conceptuelle. Sous la forme d’une causerie argumentée, soulevant les questions en débat, son texte élargit le domaine abordé lors de la conférence inaugurale du cycle d’histoire de la Révolution, proposé par l’Université permanente. L’Université Permanente naît d’une double volonté. Elle est d’abord un lieu d’éducation populaire qui s’adresse à tous les curieux qui entendent approfondir leurs connaissances mais qui ne se retrouvent pas dans ce qui leur est proposé habituellement . Loin de toute pensée unique, banale ou simpliste, c’est l’occasion de découvrir de manière exigeante et accessible une pensée vivante dialoguant notamment avec une tradition dont Marx est l’une des références centrales, s’appuyant sur le nouvel essor des recherches qui l’entourent. L’Université permanente se veut ainsi un lieu utile pour comprendre notre monde. Claude Mazauric est historien. Formé à l’école de Georges Lefebvre et de Camille-Ernest Labrousse, il fut disciple d’Albert Soboul. Il a publié ou collaboré à la publication de nombreux ouvrages parmi lesquels : Babeuf et la conspiration…