Bordeaux – Paris
Nouveautés , Romans / 21 août 2019

Par Charlotte François Parution le 14 novembre 2019 Prix : 18 euros Gare de Bordeaux, vendredi 6 mars. Une foule de voyageurs attend le train numéro 8573 en provenance de Toulouse, direction Paris. Parmi eux, Martin. Ce retraité de La Poste s’est donné une dernière mission : remettre à son destinataire une lettre datée de 1947, jamais acheminée… Et puis il y a Clarice, Didier, Jeanne, Stéphane et Margaux : eux aussi montent dans ce train. Ils ne se connaissent pas, mais devront tous, durant le trajet, prendre une décision qui pourrait changer le cours de leur vie. Bordeaux – Paris, six histoires, six destins qui vont se jouer dans un huis clos à grande vitesse. Charlotte François grandit entre Bordeaux et le bassin d’Arcachon. Après des études de droit, son activité professionnelle la conduit à faire de nombreux aller-retours Bordeaux-Paris. C’est à cette période qu’elle commence à écrire. Aujourd’hui auteure et scénariste pour la télévision, elle participe en autres à l’écriture du nombreux programmes courts dont Parents mode d’emploi sur France 2. Bordeaux – Paris est son premier roman.

Tombeau d’Akhnaton
Romans / 2 juillet 2019

par Mireille Calle-Gruber Prix : 20 euros  Tombeau d’Akhnaton entrelace en douze scansions, telles les douze portes de la nuit dans le Livre des Morts de l’ancienne Egypte, un récit doublement archéologique : celui d’Akhnaton avec son épouse Nefertiti, le Pharaon hérétique et visionnaire, architecte de la Cité Solaire; et celui d’une généalogie de femmes de la vie ordinaire, en France, dans les événements du XXème siècle. Le roman construit un tombeau au Pharaon sans tombeau et aux mères-aïeules oubliées dans les albums de famille. En préface : la lettre d’Assia Djebar, qui projetait de tourner un film avec Tombeau d’Akhnaton. Et l’introduction de Mireille Calle-Gruber dédiée aux figures que réunit la même générosité : Akhnaton, Nefertiti, Maria et Aurélie, Shadi, Assia – une surabondance dans le cœur. L’auteur, outre la biographie de Claude Simon, Une vie à écrire (Seuil, 2011) et des livres d’artiste réalisés avec Colette Deblé, Roger Cosme Estève, Georges Ayats, Mireille Calle-Gruber a publié plusieurs romans.